blogArt

blogArt

MyCreatin

Cet espace est dédié à la matière première que je trouve, découvre et récolte: expositions- conférences-artistes-créateurs-sites web-outils-techniques-savoirs-faire-oeuvres... la dynamique créative est toujours ouverte, curieuse et en process...Tel un carnet de notes où relever ces éléments qui ont arrêté mon attention et ma curiosité et participe de ma créativité, notamment pour mes cours , de ateliers et des projets...
Il inclut également quelques-uns de mes travaux plus personnels et leur actualité, expositions à venir...

Lausanne vues Nature

ArtingWorldPosted by Hochin Thu, August 28, 2014 19:51:32


Paris-Deauville vu du Ciel

ArtingWorldPosted by Hochin Thu, August 28, 2014 19:37:32








We made a flying trip with friends over the Vexin from Pontoise to arrive in Deauville during many hours . I was so affraid for this first time in a very small plane (a Cessna) all i can do was shooting some landscapes . So I learned with this friends, the weather forecast, the sight and radio communication plans Charlie Tango all time. We flied over the Seine, the Forest of Bretonne, the Tancarville Bridge, the focill cliff of Etretat, the harbor of Le Havre, the cities of Honfleur and Rouen...We were rewarded arrived by taxi at the seaside, by eating huge good seafood and tastefully wine in Trouville, sweet cakes in Dupont Tearoom and relaxed themselves on the beach, then retirn to Paris in the day ! Views about the Earth and the See ...I shooted dauring my pilot fall aslept !


J'ai fait mon baptême de l'air et l'apprentissage du pilotage dans un petit avion fines plaques de tôles ;) avec comme outils la météo, le vol à vue et la radio Charlie Tango pour nous orienter. J'étais si paralysée mais je n'ai fait que prendre des photos de ces vues de la Terre et de la Mer: en partant de Pontoise, le Vexin, la boucle de l'Oise, en remontant la Seine jusqu'à Deauville, survolant Rouen, le pont de Tancarville, les fôrets (Bretonne), les hameaux de maisons, Honfleur et au retour longeant les falaises d'Etretat de près, le port du Havre, la crique de Rouen, vue sur l'immense surface portuaire et de mer engagée dans les terres...Nous avons été récompensés par de succulents mets typiques, les tartes et viennoiseries de chez Dupont (spécialiste de la Guimauve), pris un plateau bien garni de fruits de mer tous frais de la Criée, avec un vin bien arrosé que mon pilote s'endormait au vol du retour! Une aventure sur mesure et en photos

http://www.dupontavecunthe.fr/



When I was looking creativity in Firenze

ArtingWorldPosted by Hochin Mon, August 25, 2014 17:35:36
I visited Firenze in the middle of the summer and was bit desappointed and surprised not finding modern art or something simply actual.
So I still go around the city and finally made interesting encounter with artists living there in a very small street without usual tourism activities.
I remember so much this inspirated street, this artist Clet Abraham and this chance encounter named Clet. We spend nice time discussing in her gallery around his fantastic drawings.

His drawing was about landscapes and the city, some womens, with a special panoramic expression, a good drawing and sweet colors as peachy colors, pink, blue, a mix for me as sunshine, stoned city, allegria, sensuality (of the skin and body) and technical and deep artwork. Sometimes needed to express and move.
So I discover his actual performed artworks in this city and in the world http://www.paperblog.fr/5602839/les-panneaux-de-signalisation-detournes-de-clet/ and i realize he was the modern artist I met in Firenze. He explained me so well some aspects of art in Firenze and his lonely way as I appreciate our encounter and this sort of expression, fun and expressiv, involved in the environment as I used to create with some students, in school especially only...

...

Amoureuse de l'Italie, j'en ai profité pour jeter mon oeil personnel à la culture de Florence tant promue et enseignée dans mes études . Déçue de l'aspect trop touristique et surprise qu'il y ait peu d'art contemporain (sinon aucun) proposé (galeries, musées), j'ai continué ma visite hors des sentiers touristiques. Au hasard de mon trajet pédestre du camping Michel Angelo donnant une vue sur la ville de l'autre du centre ville, passant par la Pizzale Michelangelo, longeant l'Arno, avant d'arriver au Ponte Vecchio... j'aperçois une galerie et Clet Abraham m'acceuille...

En découvrant ses interventions récentes ici et là: http://www.paperblog.fr/5602839/les-panneaux-de-signalisation-detournes-de-clet/ , j'ai fait le rapprochement avec cet artiste que j'avais rencontré à Florence en passant du temps ensemble, à discuter de l'art et de la culture à Florence notamment. Je me souviens de ces grandes peintures très bien dessinées, aux couleurs originales , mêlant les couleurs tendres, claires et joyeuses, de pierres (l'inspiration italienne sûrement) du pêche-jaune-orangé- rose , de son trait de crayon et de sa technique impressionnantes, de ses visions panoramiques déformées, surréalistes sur la ville, vieille ville de Florence...


copyright Shochin


plus sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Clet_Abraham







PRAHA

ArtingWorldPosted by Hochin Sat, August 23, 2014 23:39:57





I'm not a Berliner

ArtingWorldPosted by Hochin Mon, February 17, 2014 20:35:24
"I'M A BERLINER" said one famous person

Parlait-il allemand? C'est moins sûr! Avait-il vécu ou vit-il à Berlin?
Ce sont des mots forts, qui servent bien l'égo des hommes politiques et des hommes tout courts...C'est ça la communication!

Je n'en sais rien! Je n'ai pas découvert le mystère de cette ville... Je ne suis ni une femme politique, ni une théoricienne historique! .... cette ville si durement touchée, par le nazisme et son horreur, par la construction d'un mur en une seule nuit, mise en pression, et délivrée de l'Ouest, puis de l'Est , je n'ai pas les capacités pour comprendre son histoire! et sa vie vécue!

Ich habe Berlin besuchte, excusez mes fautes, j'ai un peu essayé de parler allemand, et berlinois!! et j'espère continuer....et de m'imprégner de ce vent de liberté et surtout de dignité...

Je laisserai donc aux impérialistes, aux égos, là leurs fanstasmes et images,

Meine lezte deutche Treffen was mit Beatrice, eine "Berlinoise" Berliner, sprechen Deutch! im Ernst Bar, mit anderen Berliner mit muzik im täglichen Leben











Hommage à Béjart

ArtingWorldPosted by Hochin Sat, November 02, 2013 17:48:23

Ayant pris rendez-vous un samedi pour visiter quelques musées de Lausanne, Nathalie ma guide me fait parcourir quelques rues et des trajets incontournables de cette ville que l'on arpente en montant bien plus qu'elle ne descend vers le Lac Léman! A savoir et s'équiper en bonnes chaussures de randonnées, la ville sétend sur un dénivellé de plus de 500 mètres, ne serait-ce que pour atteindre le Centre ville et biensûr le haut de la ville dont le panorama vaut le coup, avec une vue panoramique sur le Lac Léaman jusqu'en France quand les nuages le veulent bien.

Il y a aussi la possibilité d'emprûnter le métro, et celui que nous avons utilisé en vaut l'intérêt très particulier. C'est à la station Ripone, qui donne également sur la marché du même nom -ce samedi où nous avons goûté de bonnes pizzas et pâtisseries.

En entrant dans le métro, des images étranges et très belles envahissent le hall.

Ce sont des sortes des kakemonos représentant des couples de danseurs sur l'un de côté des rampes, l'autre présentant des figures individuelles.

Ce qui interpelle, ce sont biensûr la beauté des figures, la qualité des photographies mais aussi l'image du corps en mouvement.
En effet, en passant devant chaque image, celle-ci s'anime et laisse percevoir le mouvement des corps dansés. Leurs postures, leurs gestes, leurs métamorphoses, leurs croisements, leurs dynamiques, le temps du geste et celui du regard.


Rappelant l'effet de l'hologramme, on parle aussi de tableaux photographiques animés de l'artiste berlinois Perer Welz, cela à plus d'un titre tant les formes sont aussi précises qu'expressives, les couleurs très belles et la sensualité rendues, ce qui n'est à priori pas si évident dans des images de danse exposées ainsi dans ce type de lieu. d'autant plus qu'elles interagissent, nous interagissons avec ces figures et ces mouvements et à travers ces aspects charnels et visuels, c'est encore plus touchant quand on sait qu'il s'agit d'un hommage au grand chorégraphe et directeur de ballet Maurice Béjart.

Inaugurée en 2008, peut-être ces oeuvres ne resteront pas longtemps visibles dans ce contexte, dans le quartier où vivait et travaillait Maurice Béjart et cela esalors exceptionnel ...et mémorable...




http://www.lausanne.ch/lausanne-officielle/administration/travaux/architecture/etudes-et-constructions/pour-cent-pour-art/oeuvres-art-dans-espace-public/station-m2-riponne.html